IPv6 : transition IPv4 vers IPv6

Documentation / Internet

515 vues
0 Aime
0 0
Cette note a pour but de présenter la transition de l'IPv4 vers l'IPv6. Aussi, il est présenté la façon d'accéder à un réseau "local" IPv6 depuis Internet, sans avoir de redirection de ports à effectuer.

Partager sur des réseaux sociaux

Partager le lien

Use permanent link to share in social media

Partager avec un ami

S'il vous plaît S'identifier envoyer ceci document par courriel!

Intégrer à votre site internet.

Sélectionnez une page pour commencer

1. Transition IPV4 vers IPv6

6. Source : https://www.arcep.fr/cartes - et - donnees/nos - publications - chiffrees/transition - ipv6/barometre - annuel - de - la - transition - vers - ipv6 - en - france.html 6 Comme vous pouvez le constater, il n’y aucune nécessité de faire des redirections de ports. En IPv6, contrairement à l’IPv4, toutes les adresses sont directement routables sur Internet et la notion d’IP publique est différente. Note : attention toutefois, il sera nécessaire de créer des règles dans le pare - feu de la box, ou le désactiver (non r ecommandé), pour permettre l’accès.

4. Source : https://www.arcep.fr/cartes - et - donnees/nos - publications - chiffrees/transition - ipv6/barometre - annuel - de - la - transition - vers - ipv6 - en - france.html 4 La lenteur de la migration peut d’une part provoquer le dysfonctionnement de certaines catégories de services sur internet (systèmes de contrôle de maison connectée, jeux en réseau, etc.) du fait de systèmes de partage d’adresse IPv4 entre plusieurs clients mis en place pour faire face à la pénurie. D’autre part, elle est susceptible d’ériger une barrière à l’entrée à l’encontre des nouveaux acteurs du marché. En effet, IPv4 reste nécessaire tant que toute la chaîne technique d’internet n’aura pas migré entièrement vers IPv6. Dans le cas contraire, un site web qui ne serait pas en mesure d’avoir une adresse IPv4 ne sera pas accessible aux clients des FAI qui ne proposent pas d’IPv6. Or, le prix des adr esses IPv4, qui sont devenues les ressources rares de l’internet du XXIe siècle, connaît une augmentation significative sur le marché secondaire. Ce prix élevé augmente le coût d’entrée des nouveaux acteurs et engendre un risque de voir se développer un in ternet scindé en deux, IPv4 d’un côté et IPv6 de l’autre . Face à cette pénurie annoncée et aux risques encourus, la transition vers un nouveau protocole de communication sur internet apparaît comme un enjeu majeur de compétitivité et d’innovation .

2. Source : https://www.arcep.fr/cartes - et - donnees/nos - publications - chiffrees/transition - ipv6/barometre - annuel - de - la - transition - vers - ipv6 - en - france.html 2 Table des matières Ver sions ................................ ................................ ................................ ............................ 2 Qu’est - ce que l’IPv6 ? ................................ ................................ ................................ ........ 3 Comment utiliser l’IPv6 pour l’accès distant à des ressources locales ? ............................... 5 Versions Historique de versions : Rédacteur Poste occupé Date Commentaire Version G. MANCINI Ingénieur réseaux et systèmes 27/02/2020 Rédaction initiale V1

5. Source : https://www.arcep.fr/cartes - et - donnees/nos - publications - chiffrees/transition - ipv6/barometre - annuel - de - la - transition - vers - ipv6 - en - france.html 5 Comment utiliser l’IPv6 pour l’accès distant à des ressources locales ? Dans l e cas où vous souhaitez héberger un site internet sur votre réseau local, un NAS, un serveur FTP... il est tout à fait possible d’y accéder nativement en IPv6 depuis Internet. Note : les adresses ipv6 dans l’exemple suivant sont à titre purement démonstrat if et ne sont en aucun cas les adresses IPv6 de vos équipements. Nous allons prendre le cas d’un NAS hébergé sur votre réseau local. Le cas de figure est le suivant : Pour connaitre l’adresse de votre NAS, rendez - vous sur son interface d’administrat ion : Pour y accéder depuis Internet, il faut se rendre à l’url suivante depuis un navigateur web sur le PC distant (Firefox, Chrome...) : https:// [2A02:A492:3423:324::2] Vous pouvez aussi préciser le port si besoin : https:// [2A02:A492:3423:324::2] :5002 2A02:A492:3423:324::2/64

3. Source : https://www.arcep.fr/cartes - et - donnees/nos - publications - chiffrees/transition - ipv6/barometre - annuel - de - la - transition - vers - ipv6 - en - france.html 3 Qu’est - ce que l’IPv6 ? L’IPv4, pour Internet Protocol version 4 , est utilisé depuis 1983 pour permettre à internet de fonctionner : chaque terminal sur le réseau internet (ordinateur, téléphone, serveur etc.) possède une adresse IPv4. Le protocole IPv4, utilisé sur internet dès ses débuts, offre un espace d'adressage de prè s de 4,3 milliards d'adresses IP . Or, le succès d'internet, la diversité des usages et la multiplication des objets connectés ont eu comme conséquence directe l' épuisement progressif des adresses IPv4 , certaines régions du monde étant touchées plus que d'a utres. Les quatre principaux opérateurs français (Bouygues Telecom, Free, Orange, SFR) ont déjà affecté entre environ 94% et 99% des adresses IPv4 qu’ils possèdent, à fin juin 2019 . Les spécifications d’IPv6 ont été finalisées en 1998. Elles intègrent de s fonctionnalités pouvant renforcer la sécurité par défaut et optimiser le routage. Surtout, IPv6 offre une quasi - infinité d’adresses : 667 millions d’IPv6 pour chaque millimètre carré de surface terrestre. Du fait de la complexité actuelle d’internet, la migration d’IPv4 vers IPv6 ne peut être effectuée brutalement en un seul jour. Elle se réalise donc progressivement, d’abord en parallèle d’IPv4 (phase de cohabitation), puis, quand tous les acteurs auront migré, en remplacement total d’IPv4 (phase d’extin ction) . La transition vers le protocole IPv6 a démarré en 2003. Cependant, en 2019, internet n’en est encore qu’au début de la phase de cohabitation. IPv4 et IPv6 vont coexister tant qu’IPv6 n’a pas été généralisé au niveau de tous les maillons de la chaîne d’internet. L’Europe connaît aujourd’hui une pénurie d’adresses IPv4 . Le RIPE NCC, le registre régional d'adresses IP qui alloue les IPv4 pour l'Europe et le Moyen - Orient, a annoncé que le nombre d’adresses IPv4 en attente d'attribution est supérieu r au nombre d’adresses IPv4 restantes. L’épuisement des adresses IPv4 devrait avoir lieu de manière quasi certaine avant fin 2019 .

Vues

  • 515 Total des vues
  • 320 Vues du Site web
  • 195 Embedded Views

Actions

  • 0 Partages Sociaux
  • 0 Aime
  • 0 N'aime pas
  • 0 Commentaires

Partagez le comptage

  • 0 Facebook
  • 0 Twitter
  • 0 LinkedIn
  • 0 Google+

Intégrations 2

  • 39 www.ibloo.fr
  • 5 ibloo.odoo.com